AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


I'M YOUR STAR, YOU'RE MY MOON, TOGETHER WE ARE THE NIGHT.

Partagez| .

"Il y a un début à tout, mais il n'y a de fin en rien." | LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Jardin Enchanté.
Administratrice ♦ Tény - I don't want to be, I am.


Messages : 59
Age : 18
Date d'inscription : 02/05/2013
Localisation : Tu vois la porte à droite? Oui bah tu la prends. Non, l'autre droite! Non mais décroche pas la porte! Passe à travers. Maintenant va à droite, puis à gauche, puis encore à droite. Ouvre les portes du studio, te voilà à Pékin Express. Bonne chaaance!




MessageSujet: "Il y a un début à tout, mais il n'y a de fin en rien." | LIBRE Mar 28 Mai - 18:23


" Il y a un début à tout, mais il n'y a

de fin en rien ."

LIBRE.



Jardin Enchanté.

" Un rêve n'est qu'une illusion

inavouée. "


On entend souvent dire "oh, c'est le début d'une nouvelle catastrophe!", "c'est enfin la fin de ce calvaire." ou bien encore, dans des citations "c'est le début de la fin.". Belle phrase qu'est-elle, certes. Mais qu'est-ce que cette Fin? Est-ce une personne, un sentiment, ou bien un moment? Qui détient la réponse? Qui a l'audace de révéler la vérité, ou bien de la connaître? En réalité, nul ne se doute de ce que peut être la Fin. Elle arrive parfois sans prévenir, nous surprenant sournoisement, nous emportant sans hésitation dans ce raz-de-marée, qui marque le début d'une nouvelle ère. Oui, on parle de début, mais pas obligatoirement de Fin, car cette dernière, n'est qu'une illusion.

Je m'accroupis, frôlant le sol d'une position gracieuse, tout autant que silencieuse. Je te vois, ma proie, inutile de te cacher car je te sens, je sais que tu es là et crois moi, je t'aurai. Je meurs de faim, nous mourrons de faim. Chaque parole recensée dans mon esprit me rapproche un peu plus de cet exquis parfum, nourriture que je vais déguster. Que nous allons déguster plutôt, mon clan et moi. Soumission et obéissance sont deux mots ne faisant pas partie de mon vocabulaire, et qui n'en feront jamais partie. Je vis au jour le jour moi, comme si je ne regrettais rien. Bien sûr que je regrette, seule dans cette brume épaisse et sécurisée que me fournit la forêt dite "du Crépuscule". Pourquoi je n'ai pas d'amis, pas de famille, pas de proches? Toujours les mêmes questions auxquelles je me lasse de répondre. Il n'y a qu'une réponse possible, non deux. En général, ma conscience m'aurait dicté mon histoire, devoir la répéter, encore une fois, toujours plus, avec de moins en moins d'émotions. Oui cela vous plait de me détruire un peu plus, de m'enfoncer, de me déchirer sous la pression que supporte déjà mon coeur.

Le vent souffle, l'odeur de ma proie vient à moi. Je veux m'approcher, je dois m'approcher même. Mais le vent m'apporte aussi une bien autre odeur. Un chat, voir deux. Je ne délecte pas immédiatement leur provenance, mais ils ne sont pas loin, oh que non. Tout près, je les attends. Je sens monter en moi un frisson d'excitation, comme une hâte de les rencontrer, de voir de nouvelles têtes. Je suis étrange, je hais les autres, mais j'ai fort envie de rencontrer d'autres gens. Peut-être, suis-je à la recherche de quelqu'un de différent. Peut-être, suis-je à la poursuite du bonheur.


Premier rp, j'inaugure, je suis trop fière, le début d'une longue lignée, qui je l'espère sera sans fin.



Dernière édition par Jardin Enchanté. le Mer 29 Mai - 6:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Promesse du Colibri
Co-Fondatrice » Majesté ♣ I'm late, I'm late. For very important date. ♪


Messages : 69
Age : 20
Date d'inscription : 25/04/2013




MessageSujet: Re: "Il y a un début à tout, mais il n'y a de fin en rien." | LIBRE Mar 28 Mai - 19:27

Il y a un début à tout...
« Qui a dit que la curiosité était un défaut ? »


REGARDE, REGARDE COMME ILS SONT BEAUX. Tu relèves la tête, encore, encore et toujours ce même rêve étrange qui apparaît dans tes nuits. Tu remarquas justement qu'autour de toi, il n'y avait aucun chat. Tu souris, tu avais la fâcheuse habitude de gesticuler et de gémir dans ton sommeil. Toi, cela ne te gênais pas, ce qui n'était pas vraiment le cas des autres guerriers. Tu t'étiras, redressas quelques poils en bataille puis te levas rapidement. Tu sortis de la tanière et un fin rayon de soleil te fondit dessus. Tu apprécias agréablement cette chaleur qui emplissait ta fourrure et ta respiration puis tu repris ta marche. Tu te dirigeas vers le tas de gibier, tu avais faim. Tellement que ton ventre en gargouillait. Tu n'avais pas mangé depuis hier midi et tu le sentais, seulement, tu avais dû donner ton dîner à un ancien. Le tas de gibier était trop anormalement vide en cette saison pour que vous vous nourrissiez tous à votre faim c'est pourquoi ceux qui ne pouvaient pas se nourrir tout seul passent en premier, parce qu'ils sont plus fragiles que vous. Tu grimaças. Tu l'aurais mangé toi cet oiseau la veille ! Mais non, cet ancien malade l'avait mangé et ensuite rejeté. Génial. Et puis tu n'avais pas pu te resservir, normal. Enfin, après avoir eu un soupçon de colère au fond de toi tu te calmas. Certes tu n'aimes personne, mais ne pourrais tu pas dire que quoi qu'il arrive ils seront toujours là pour toi ? Et puis au fond, tu les supportes, tu les vois et malgré toi, ils sont une partie de toi, tu ne peux pas t'empêcher de t'affecter avec eux.

Après t'être rassasiée comme tu le pouvais avec ce rongeur tu te levas. Tu levas les yeux un instant, emplissant tes poumons de l'air environnant. Tu fermas tes yeux, et laissas ton esprit s'échapper. S'évader de tous les problèmes, les pensées. Tu ne pensas plus à rien, et tu apprécias à sa juste valeur le soleil réchauffant le long de tout ton corps. Puis, après tu ne sais combien de temps passé ainsi, tu ré-ouvris les paupières et laissant s'échapper un soupir de bonheur tu t'engouffras dans la forêt, le territoire du clan de l'Océan, ton territoire. Tu avais décidé de partir seule, comme à ton habitude. Tu préférais la solitude au jacassement incessant de ces chats que tu fréquentais tous les jours. Oui, vous vous partagiez un clan, des tanières, du gibier et les tâches à faire. Tout cela avec ces chats, certains qui t'avaient vu grandir, d'autres qui avaient grandis avec toi et pourtant tu ne leur manifestais aucune intention. Tu continuas ton chemin. Tu ne leurs fais pas confiance, pour sûr, tu étais sûre que l'un d'entre eux est une traître avec un clan ennemie, et pourquoi pas tout un groupe de chats ? Voilà pourquoi tu patrouillais souvent seule vers les frontières avec les autres clans. Qui sait ? Peux être arriverais tu un jours à intercepter une intéressante conversation entre traîtres? Tu en avais déjà suivi des chats suspects, mais pour l'instant cela ne donnait rien. Ce qui ne t'empêchais pas de fouiller ou fourrer ton nez un peu partout cherchant une quelconque piste qui t'indiquerais quoi que ce soit d'essentiel par rapport à ton hypothèse. Pourquoi veux tu à tout prix retrouver les traîtres ? Un traître c'est quelqu'un qui trahis quelqu'un, qui n'est pas digne de confiance. La trahison c'est moche. Toi tu la déteste comme tu déteste ton père. C'est simple, c'est lui le traître, alors depuis qu'à cause de lui tu as appris que ta mère était morte, tu t'es jurée de le retrouver et de lui faire payer ce qu'il avait fait à ta mère et par conséquent à toi. Alors tu cherches ces traîtres car tu ne veux pas que cela ce reproduise pour quelqu'un d'autre, tu ne l'accepterais pas. Tu désirerais juste que les méchants ne soit pas et que ce monde soit le meilleur, où tous les gentils ne meurent pas à cause de ces noirs esprits.

Tes pattes, où t'ont elles conduite ? Tu es dans un endroit qui t'est inconnue. Tu regardes derrière toi, puis te reposes ton regard sur le nouvel environnement. Ta curiosité se manifeste et tu commences à t'enfoncer encore plus dans ce nouveau territoire. Tu regardes tout ce qui pourrait être différent de ton territoire et peu être même auras tu des réponses sur des traîtres ici ? Tu souris à cette idée puis tu commences à essayer de revenir sur tes pas. Sauf qu'après être repassé trois fois devant cet arbre déraciné tu dois te faire à l'évidence. Tu es perdu. Enfin après tout, voilà qui te change de l'ordinaire. Alors peu être que c'est mieux, de l'action c'est bien pour tout le monde par ci par là. Tu commences donc à sentir tes effluves sur le sol, sauf qu'une autre odeur, ou plutôt deux odeurs te distraient. L'une, est celle d'un rongeur et l'autre ? Et bien l'autre est surement celle d'un chat. C'est même sûr. D'autres chats auraient méprisé une rencontre avec un inconnu mais toi, toi tu es tellement curieuse que tu t'avances dans la direction des odeurs. Mais, trop occupé à suivre ces traces, tu ne remarquas pas le fameux chat et tu lui rentre dedans. Après vous êtres retrouvés par terre, un peu poussiéreux, tu te relèves et plantant tes yeux dans l'inconnu, tu te redresses et enlève la poussière de ton pelage. Un peu étonné de ne pas l'avoir senti venir, tu commences à griffouiller le sol.
*Je ne m’excuserai pas, pensas tu. Elle n'avait qu'à se pousser.*


H-S:
 

_________________


P.R.O.M.E.S.S.E. D.U. C.O.L.I.B.R.I.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Promesse du Colibri
Co-Fondatrice » Majesté ♣ I'm late, I'm late. For very important date. ♪


Messages : 69
Age : 20
Date d'inscription : 25/04/2013




MessageSujet: Re: "Il y a un début à tout, mais il n'y a de fin en rien." | LIBRE Jeu 25 Juil - 16:55

| Up |

_________________


P.R.O.M.E.S.S.E. D.U. C.O.L.I.B.R.I.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: "Il y a un début à tout, mais il n'y a de fin en rien." | LIBRE

Revenir en haut Aller en bas

"Il y a un début à tout, mais il n'y a de fin en rien." | LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aurore de Maison-Dieu '' Prenez moi tout, mais pas ma fille! ''
» Règles de la section
» Un peu de tout... (mais surtout du Mass Effect !)
» (H) AU CHOIX ⊱ elle est ton tout, mais elle n'est rien. elle est l'ange de tes nuits, le démon de ta vie.
» ∞ j'fais genre j'vais bien et tout, mais en vrai j'ai raté Bob l'éponge ce matin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tribu de la Volonté. :: Territoires de la Volonté. :: Forêt du Crépuscule-